QUI SUIS-JE

Qui suis-je

Si parler d’une passion est chose aisée, elle l’est un peu moins quand il faut parler de soi. Exercice difficile et périlleux mais je vais essayer…

Une personne bien connue avait dit :

Bien des personnes rentreront dans votre vie et en sortiront mais seuls les VRAIS amis laisseront leur empreinte dans votre cœur. « Eleanor Roosevelt »

Ma vie est faite de rencontres…

Je m’appelle Sylvie. J’ai la cinquantaine passée, je suis née dans la région parisienne à Chatou et cela fait 25 ans que j’habite à Maisons laffitte. Je suis mariée et j’ ai trois grands enfants maintenant.J’ai fait suivi une formation à l’EFET (grande école photo de Paris) où j’ai passé mon CAP avec les plus grands photographes avec des collègues qui sont resté des amis tels que Peter Lippmann (specialiseé en photo publicitaire),Paolo Roversi (de chez Vogue mais qui fut également mon maître de classe),Christophe Huet (spécialiste Photoshop),Roberto Frankenberg (photo de mode et reportage). Adolescente, la photographie fût longtemps un loisir avant de devenir mon métier. Je suis une photo journaliste collaboratrice depuis plusieurs années des magazines nationaux, Interpress(agence de presse)  mais également des agences événementielles,agence immobilière .J’ai travaillé aussi dans de nombreux Studio Parisiens à l’époque de l’argentique ainsi qu’en laboratoire ou j’ai fait mes débuts mais également à la Redoute pour couvrir leur catalogue de vente .Puis l’envie m’ a prise de travailler en freelance  suite à la mutation de mon mari à Cagnes s/mer ou je suis restée 4 ans pour revenir à Maisons Laffitte finalement on y est si bien.

Je reviens donc à mon commencement de carrière mais en numérique tout est beaucoup plus simple j’ai ainsi retrouver le gout de la simplicité et l’authenticité et c’est ça qui me plait énormément pouvoir couvrir plusieurs reportages dans différents domaines les uns des autres je crois que je me lasserais jamais car c’est ma passion et une passion ne peut pas se tarir.

Mais tout au long de ces années j’ai beaucoup appris  :

Je suis comme un bon vin plus les années passent et plus mon talent devient bon , il s’est peaufiné au fur et à mesure du temps et des rencontres, il s’est amélioré, grâce à la mise en valeur de mon don au fur et à mesure des opportunités de la vie qui est faite de rencontres, de personnes placées sur notre route. Il faut savoir les reconnaître, et surtout comprendre le « trésor » qu’elles représentent pour nous. Je suis convaincue de ça depuis un moment c’est pourquoi  je suis constamment en éveil , prête à saisir chaque instant de la vie. Car c’est ainsi qu’on avance. Notre talent est fait de toutes nos expériences que les autres ont laissé dans notre âme et notre expérience personnelle s’enrichit sur notre chemin.

Voilà aussi pourquoi, j’aime photographier les êtres ou plutôt leurs âmes ! Il est si facile de faire une jolie photo d’un paysage… Bien sûr, il faut avoir l’œil et aussi les techniques, puis maîtriser son traitement. Je ne dis pas que c’est toujours simple mais le paysage est là, devant nous, et il ne partira pas. Si le rendu n’est pas comme on l’aurait souhaité, nous pourrons toujours recommencer. Il n’y a pas de pudeur, pas de gêne devant lui. Vous pourrez rester des heures à le photographier, il ne vous dira rien. Mais un regard, une attitude chez une personne est un instant unique. Une personne a 1000 visages ! Dont la plupart qu’elle détestera ! Alors il faut aller chercher cet instant de vérité, cet instant où la personne se plaira à coup sûr, l’image d’elle-même qu’elle aimera enfin ! Et ça, c’est tout simplement magique ! C’est l’instant le plus fabuleux de mon métier. J’aime photographier les personnes pour mettre en valeur ce qu’elles sont vraiment.

Vous êtes ici dans mon monde. Promenez-vous au gré de mes photos en prenant le temps de flâner et de vous évader. Chacune d’elles racontent une histoire. Marchez calmement, marchez doucement tout en pudeur je vous en prie… car vous marchez sur du bonheur mais aussi sur du rêve, et on ne piétine pas les rêves.

J’ai toujours voulu vivre de ma passion en étant autonome et non employé et aujourd’hui je me bats pour que mon rêve reste réalité.

Mon atout le contact humain qui lui seul me rapproche de vos émotions et me permet ainsi de les retranscrire le plus passionnément possible à travers mes photos.

Sylviement

Photographe à Maisons Laffitte